• Vous êtes un jeune créateur d’entreprise : quelles aides vous sont destinées ?

De nos jours les jeunes n’ont plus peur d’exprimer leurs idées créatives et de donner naissance à des projets innovants qui semblent avoir un potentiel de croissance indéniable. En effet, chaque année de nombreux entrepreneurs débutants se lacent dans la création d’entreprise et laissent libre court à leur fibre entrepreneuriale qui anime leur désir de promouvoir leurs idées de business rentable.

Si vous faites partie de ces leaders de demain, sachez qu’il existe effectivement des dispositifs qui vous sont dédiés : les aides pour les jeunes créateurs. Ces aides sont très variées et ne cessent de se développer pour soutenir la promotion d’un écosystème d’entrepreneurs talentueux. Qu’il s’agisse de financements, d’exonérations fiscales ou sociales, d’accompagnements dédiés ou encore de couvertures médiatiques (via les concours), vous ne vous retrouverez plus seul dans cette aventure entrepreneuriale ! Le point sur les aides pour les jeunes créateurs.

Un aperçu sur les accompagnements et les aides financières

  • Le Cap’Jeunes

Ce dispositif d’aide pour les jeunes a été mis en place par le réseau France Active, qui souhaite promouvoir la prise d’initiative des jeunes ayant moins de 26 ans et qui sont demandeurs d’emploi ou en situation de précarité. L’aide du dispositif  Cap’Jeunes  se traduit par une prime de démarrage de 2 000 € plus un accompagnement renforcé. Ce dispositif est un vrai tremplin pour les jeunes créateurs.

  • Je deviens Entrepreneur (ex CréaJeunes)

Proposé par l’Aide, Je deviens Entrepreneur est un programme d’accompagnement à la création d’entreprise qui a évolué avec le développement des projets de création qui ne cessent de croître. En effet, aujourd’hui tous les créateurs peuvent bénéficier de ce programme alors qu’il n’était dédié qu’aux jeunes de 18 à 32 ans auparavant. Je deviens Entrepreneur, vous permet d’obtenir un microcrédit et un prêt d’honneur à 0 % et l’aide qu’offre ce programme se concrétise par :

  1. des ateliers collectifs gratuits qui stimulent l’échange et le partage entre une dizaine de participants sur 4 à 6 semaines.
  2. ainsi que des accompagnements individuels personnalisés que vous offre un tuteur, et ceci vous permet d’affiner les axes de développement de votre projet personnel : élaborer votre business plan, réaliser une bonne étude de marché, et établir votre prévisionnel financier.
  • Entrepreneur#Leader

La région Ile-de-France, a mis en place un dispositif propre à sa région en vue d’encourager ses entrepreneurs et les accompagner dans leur projet de création ou de reprise d’entreprise. Si vous avez 26 ans, ou si vous êtes un entrepreneur en phase early stage, vous pouvez bénéficier de cette aide gratuitement. Vous aurez la chance d’être épaulé pendant des phases clés de votre projet de création : en amont de la création (au début pour bâtir son projet), lors du premier financement et jusqu’à la phase post-création de l’entreprise (piloter son projet). Vous évoluerez donc d’une manière efficace et vous assurerez la pérennité de votre business.

Y a-t-il d’autres dispositifs d’aide pour les jeunes créateurs ?

  1. Jeune Entreprise Universitaire : ce dispositif d’appui aux entreprises innovantes a pour objectif d’encourager la création d’entreprises par les étudiants et les personnes impliquées dans les travaux de recherche des établissements d’enseignement supérieur. Et par les entreprises crées par les étudiants on parle ici, d’étudiants qui détiennent au moins 10% du capital de celles-ci ou des personnes titulaires depuis moins de 5 ans d’un master ou d’un doctorat. Cette aide leur fait bénéficier d’exonérations sociales et d’allègements fiscaux conséquents. Et ceci aide les nouvelles entreprises à passer le cap des premières années de leur développement.
  2. Étudiant entrepreneur : ce statut national “étudiant(e)-entrepreneur” s’adresse en priorité aux jeunes de moins de 28 ans (l’âge limite pour bénéficier de ce statut) étudiants ou jeunes diplômés qui ont une idée de projet prometteuse et créatrice de valeur. Ces jeunes doivent avoir le baccalauréat ou l’équivalence en niveau pour pouvoir prétendre à ce statut qui les aide à concilier leurs études et leur projet de création. Ceci en leur proposant des avantages divers tels que : des aménagements d’emploi du temps, des crédits ECTS et la possibilité de substituer au stage le travail sur leur projet. Les « étudiants-entrepreneurs » pourront également bénéficier :
  3. d’un accompagnement par un enseignant et un référent externe (entrepreneur, réseaux d’accompagnement et de financement) .
  4. de la possibilité de signer un Contrat d’Appui d’Entreprise (CAPE) avec une structure type couveuse ou coopérative d’activité et d’emploi (C.A.E.)
  5. d’un accès à l’espace de coworking du PEPITE (Pôle étudiant pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat) ou d’un partenaire pour favoriser leur mise en réseau.
  • Prix MoovJee : est un concours qui s’adresse aux jeunes entre 18 et 26 ans, entrepreneurs ou porteurs d’un projet de création ou de reprise d’entreprise. Les jeunes lauréats qui réussiront à se distinguer bénéficieront d’une dotation financière (qui aidera à renforcer leurs capitaux), d’un accompagnement dédié, des produits et services offerts par les partenaires du Prix Moovjee et d’une visibilité médiatique nationale qui soutiendra leur croissance sur le long terme.
  • 100 jours pour Entreprendre : il s’agit d’un concours réservé aux jeunes de 18 à 30 ans souhaitant se lancer dans une aventure entrepreneuriale en créant leur propre entreprise. Les lauréats reçoivent un prix qui aidera à financer leur projet, un an de mentorat pour accompagner leur évolution et le soutien du réseau 100 jours qui les aidera à partir sur les bonnes railles.
  • Prix PEPITE – Tremplin Entrepreneuriat Etudiant : ce concours est créé par le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche dans le but d’encourager les étudiants(e)s et les jeunes diplômé(e)s (depuis moins de 3 ans), âgé(e)s de 18 à 28 ans à créer leur d’entreprise innovante. Il les soutient dans leur démarche de création grâce à une première aide financière et un accompagnement proposé par les Pôles étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat (PEPITE) présents sur l’ensemble du territoire.
  • Petit poucet : Ce challenge récompense chaque année des étudiants et jeunes diplômés créateurs ou repreneurs d’entreprises.
  • Graine de boss : est un concours qui aide les jeunes talents à libérer leur potentiel créatif, à promouvoir leur prise d’initiative innovante et à se faire connaître. Il est ouvert aux étudiants des universités et/ou des grandes écoles, aux étudiants étrangers et aux jeunes créateurs d’entreprise de moins de 5 ans d’activité. Toutes les idées sont les bienvenues et tous les domaines sont concernés : nouvelles technologies, services, médias etc. L’an dernier, plus de 5000 dossiers ont été examinés !