• Entreprendre à plusieurs : une approche gagnante pour se lancer

Se lancer pour la première fois pour créer son activité indépendante, n’est pas une démarche facile à appréhender : il s’agit de sortir brutalement de son contexte quotidien pour affronter un nombre impressionnant de situations challengeantes.  Même pour les plus solides, les défis et le stress finiront par impacter toute démarche décisionnelle. Il semble donc naturel de penser à entreprendre à plusieurs afin de s’épauler, limiter les risques et répartir la charge de travail pour mieux franchir les difficultés.

Il est d’ailleurs prouvé qu’une bonne association maximise les chances de succès et de croissance de toute activité entrepreneuriale. Dans les faits, parfois ça marche et parfois ça ne marche pas ! Et quand ça ne marche pas, c’est une aventure pénible qui commence : des conflits d’intérêts, une vision partagée, des biens et des gains mal répartis et une évolution retardée de votre activité…

Monter une entreprise à plusieurs, c’est comme un mariage où l’on ne peut envisager le divorce froidement, on partage trop de biens communs…il faut donc respecter certaines règles pour réussir à entreprendre à plusieurs en toute sécurité. Inspirez-vous de nos conseils pour éviter « tout divorce prématuré » qui peut vite tourner au cauchemar !

Entreprendre à plusieurs : pourquoi est-ce une démarche avantageuse ?

  • Une chose est sûre : on est plus créatif à plusieurs, il y a une diversification d’idées et une synergie qui se créée et qui aide à améliorer le potentiel de la vision entrepreneuriale ! Seul il n’y a pas d’émulation, d’effet multiplicateur, d’interactions : la génération d’idées provient d’un processus unilatéral.
  • Entreprendre à plusieurs permet d’élargir et de partager les compétences et l’expertise nécessaires pour garantir le succès d’une entreprise. En effet, les visions et les compétences variées (juridiques, comptables, financières, marketing, leadership) offrent un avantage stratégique qui aide à valoriser l’activité. Associer différents profils peut donc être très fructueux pour la gestion de la société.
  • Il devient possible de bénéficier des contacts et du réseau de tous les associés : l’association donne accès à un carnet d’adresses diversifié et ceci contribue à l’évolution de l’offre/service et à l’amélioration de sa notoriété.
  • La prise de décision collégiale est rassurante: vous choisissez les meilleures alternatives en pesant le pour et le contre des deux cotés puisque les décisions stratégiques sont prises à plusieurs : investissement, recrutement, réponse à un appel d’offre ! De plus, l’intelligence collective vous permet de dégager des décisions ou des solutions plus pertinentes et mieux élaborées : plusieurs cerveaux valent mieux qu’un !
  • Les risques et les challenges quotidiens sont partagés : vous les affrontez ensemble et vous les résolvez ensemble et ceci assure le partage des responsabilités. Ceci rend l’aventure entrepreneuriale moins périlleuse.
  • Entreprendre à plusieurs permet de réunir des capitaux plus importants surtout si vous souhaitez lancer un nouveau business, vous aurez besoin de lourds investissements! Entreprendre à plusieurs sera donc la meilleure solution. Et même si vous comptez demander un financement extérieur, l’esprit d’équipe fait la différence devant des partenaires comme les banquiers et investisseurs qui seront plus rassurés d’être remboursés.

Toutefois faites attention : une association mal préparée peut devenir un cauchemar pour le plus brave entrepreneur

  • Comme les associés vont constituer le cœur de la nouvelle entreprise et qu’il s’agit d’une question complexe de relations humaines, il faut faire preuve d’empathie et de bienveillance et prendre en considération leurs avis et leurs recommandations.
  • La prise de décision collective n’est pas toujours simple : vous ne pouvez pas agir tout seul, l’accord de tous les associés est indispensable pour prendre une décision (opérationnelle ou stratégique). Cela peut être un obstacle à la décision qui doit être prise parfois d’une manière très rapide : trop de réunions tue la décision !
  • Entreprendre à plusieurs, c’est s’exposer au risque de conflits entre les associés : concernant la gestion de la société, les projets de développement, le choix des investisseurs…etc. C’est même une des principales causes d’échec des nouvelles entreprises ! La gestion des conflits est un aspect très important qui doit être pris en compte pour réussir son association !
  • Vous pouvez être confronté à un manque d’implication d’un principal associé qui n’aurait pas la même vision que vous du devenir de l’entreprise. Et ceci peut ralentir l’évolution de votre activité ! Il est indispensable d’apprendre à faire des concessions et de se soumettre à des compromis.
  • La planification de la sortie doit être bien étudiée dés le départ, car il peut être difficile de sortir d’une société, d’un point de vue juridique.

Voici quelques conseils pour trouver le bon associé

1- Avant de prendre la décision de s’associer, posez-vous en amont les bonnes questions :

  • Pourquoi souhaitez-vous vous associer ? Quelles sont vos attentes, vos envies et vos craintes par rapport à l’association envisagée ?
  • Votre vision et les réponses de vos associés sont-elles convergentes ? Partagez-vous les mêmes aspirations de votre future entreprise ?
  • Quel est le degré d’engagement personnel que vous être prêts, vous et vos associés, à y consacrer en termes de temps, d’énergie et d’argent ?
  • Serez-vous capable de faire des concessions, de partager les missions et les responsabilités, de prendre des décisions collectives sans être confronté à des conflits ? Pourriez-vous détecter les forces, les faiblesses et l’apport ou la valeur ajoutée de chacun.

2- Tachez à cerner avec précaution le profil de l’associé idéal pour vous et votre projet : en termes de compétences, d’expérience, d’aptitudes, de savoir-faire… et activez la recherche ! L’associé idéal peut faire partie de votre environnement professionnel ou personnel également et c’est là ou il faut faire encore plus attention ! Partager son business avec un ami ou un membre de la famille implique plusieurs considérations qui doivent être envisagées et bien étudiées.

3- intégrez des réseaux spécialisés ou des clubs d’entrepreneurs pour identifier et fréquenter les meilleurs profils. Rendez-vous sur Place des réseaux par exemple, c’est le webmagazine des entrepreneurs en réseau, vous rencontrerez certainement des profils prometteurs! Participez aux meet-ups et aux soirées de rencontre entre porteurs de projet de startups et des prestataires expérimentés qui mettent leurs compétences au service des créateurs d’entreprises (graphistes, commerciaux, développeurs, designers….).

4-  Réjouissez-vous des associations de jeunes étudiantscréatifs comme les Junior-entreprises ou des Pépites (Pôles étudiants pour l’innovation, le transfert et l’entrepreneuriat). Ces jeunes n’ont plus peur de laisser parler leur fibre entrepreneuriale et d’exprimer leurs idées révolutionnaires.

5- Suivez l’évolution des profils entrepreneuriaux et checker les sites de rencontre spécialisés. Tels que :

  • PartnPro: qui est une plateforme d’annonces et de profils permettant la mise en relation de personnes à la recherche de collaborateurs ou de projets auxquels s’associer avec différents services.
  • IdeasVoice: service de mise en relation à grande échelle pour entrepreneurs expérimentés.
  • Affeeniteam: service de mise en relation pour trouver le bon associé, complémentaire et humainement compatible.
  • Meetpro: service de recherche d’associés ou d’investisseurs.

Pour garantir la réussite de votre association inspirez-vous de ces conseils et n’hésitez pas à lire notre article : entreprendre en équipe : comment assurer une association réussie ?