• Identifiez et maîtrisez vos risques !

Créer une entreprise est une aventure enrichissante qui passionne de nombreux porteurs d’idées qui savent maîtriser les risques. En effet, la prise de risque est un élément inhérent à cette aventure entrepreneuriale qui peut être un challenge au quotidien. En effet, pour lancer votre affaire, vous prenez le risque de changer de situation, vous mettez sur la table tout ou partie de vos finances et vous prenez des décisions importantes à chaque instant. Tous les grands entrepreneurs vous le diront : pas de réussite sans prise de risques !

Pour limiter leurs conséquences sur votre business et réussir comme entrepreneur, vous devez donc maîtriser ces risques, les analyser en amont, et veiller à les anticiper pour prévoir les solutions adaptées.

Veillez à bien comprendre vos futures responsabilités

  • Vis-à-vis de vos futurs salariés : vous serez responsable du bien-être de vos équipes, de leur cohésion et en grande partie de leur productivité. La mission n’est pas toujours facile surtout lorsque vous gérez des personnalités et des profils différents qui cherchent à s’affirmer.
  • Vous devez donc être un bon exemple, veiller à les motiver et les encourager à évoluer (en offrant des récompenses financières par exemple). Soyez vigilant et surtout bienveillant car des erreurs d’appréciation de votre part ou de manque d’écoute pourront engendrer des situations conflictuelles qui affecteront la productivité et l’évolution de votre business.
  • Vis-à-vis de vos proches : lorsque vous décidez de lancer votre entreprise et délaisser « le confort » du salariat, il faut savoir que plusieurs changements vont apparaître qui bouleverseront votre mode de vie et celui de votre famille. Vous ne jouirez plus de la même stabilité financière (surtout en phase de lancement de projet), vous n’aurez plus assez de temps libre, vous serez très pris par les responsabilités et la gestion des urgences professionnelles et vous verrez le stress monter au quotidien. Tout cela représente un vrai challenge et votre famille doit être consciente de ces changements. Pour maîtriser les risques, partagez votre vision avec les gens que vous aimez et demandez leur soutien qui sera le principal pilier de votre réussite. Ils sont votre vraie motivation !
  • Vis-à-vis des tiers : vous devez impérativement respecter vos engagements commerciaux et veiller à assurer une bonne gestion prévisionnelle. En effet, vos clients et/ou fournisseurs ne seront pas prêts à compenser vos dettes ou à comprendre la difficulté d’une phase que vous traversez, puisqu’ils gèrent eux aussi un business. En cas de litige ils n’hésiteront donc pas à rechercher la responsabilité de votre entreprise et la vôtre en tant que dirigeant. Faites très attention et respectez vos accords et échéances.
  • Vis-à-vis de votre environnement : la fonction entrepreneuriale est par essence, le véhicule d’une transformation continuelle de l’économie. Et en tant qu’entrepreneur responsable, vous devez être capable d’engager vos ressources et compétences pour qu’advienne un monde plus équitable et plus soutenable. Veillez à générer de la croissance, tout en étant sûr que votre entreprise soit responsable envers ses parties prenantes externes.  Vous devez faire en sorte que votre activité soit influente dans la société, dans une perspective de performance globale et faire rimer, d’une part, la croissance de votre entreprise et, d’autre part, le respect de la planète et de ses ressources.

Nos conseils pour accepter et maîtriser les risques

Même si votre avez une idée de projet révolutionnaire qui confère beaucoup de potentiel à votre entreprise, celle-ci peut facilement disparaître si vous ne maitrisez pas bien les risques ! N’attendez pas que les dangers viennent à vous pour improviser une solution. Il est impératif d’identifier ces risques potentiels en amont pour mieux s’armer.

  • Classez vos priorités et identifiez ce que vous acceptez de perdre dans ce projet

Voyez l’image de plus loin et cernez la valeur de ce que vous possédez en classant chaque élément par ordre de priorité ou d’utilité.

– Vos économies : il s’agit de l’argent disponible, que vous allez investir dans la création de votre entreprise. Vous devez optimiser votre placement de manière à rapporter des revenus futurs,  mais vous pouvez aussi le perdre. Allez step by step surtout au début et fixez-vous la limite acceptable.

–  Votre patrimoine : de quoi est-il constitué réellement ? S’agit-il de vos biens personnels ou des biens communs que vous partagez avec votre conjoint ? Qu’allez-vous mettre au service de votre projet ? N’hésitez pas à clarifier les choses et prenez conseil auprès  d’un juriste qui vous proposera des solutions pour protéger votre patrimoine.

– Votre équilibre familial : comme nous l’avons déjà évoqué, votre famille doit accepter de vous accompagner dans ce long voyage entrepreneurial, et faire les concessions nécessaires pour que vous puissiez évoluer.

– Votre santé : faites attention, n’hésitez pas à faire un check-up pour vous assurer que tout va bien et que votre condition physique vous permet de lancer cette aventure laborieuse pleine de challenges.

  • Faites-vous accompagner par un professionnel

Accompagné par expert, vous maximiserez les chances de réussite de votre projet. En effet,  il mettra son expérience, ses compétences et même son réseau d’investisseurs à votre service pour vous aider à atteindre vos objectifs. Vous avez le choix entre de nombreux réseaux généralistes ou spécialisés qui vous offriront une aide stratégique capable de booster le potentiel de votre projet. N’hésitez pas à les impliquer tout au long du processus de développement de votre business puisqu’ils assureront le suivi de votre activité.

  • Choisissez un régime juridique adéquat

Il doit être adapté à votre situation et à vos futurs objectifs entrepreneuriaux,pour assurer la protection de votre patrimoine personnel en cas de faute de gestion. Ne laissez pas place aux risques, soyez bienveillant et prévoyez même votre sortie pour être prêt à toute sorte d’imprévu.

  • Sollicitez les dispositifs de garantie

Qui se présentent à vous en tant que porteur de projet et qui vous aideront à financer votre activité en facilitant l’obtention d’un emprunt bancaire. Certains organismes qui les délivrent veillent à protéger les entrepreneurs en intervenant auprès des banques pour limiter ou exclure la prise de cautions personnelles.

Enfin, après avoir lancé votre projet sur les bonnes railles, ne tardez pas à cerner vos besoins d’assurance pour être prêt à surmonter tous les futurs défis. Faites un bilan détaillé et analyser votre situation financière de manière à déterminer le seuil de remboursement des risques que vous serez capable d’encaisser seul et celui à partir duquel vous aurez besoin d’une couverture assurance pour vous épauler. Ces approches prévisionnelles vous armeront contre d’éventuels aléas et protégeront votre entreprise sur le long terme.