• La fusion : est-elle réellement une opportunité pour soutenir sa croissance externe ?

On entend souvent parler de fusion des entreprises mais on ne reconnaît pas forcement les cas où il serait intéressant de penser à cette opération de fusion pour sa croissance externe. Il faut savoir que la fusion d’entreprises se manifeste par l’initiative de deux ou plusieurs sociétés à se réunir en mettant leur patrimoine et leur activité en commun. Cette action peut avoir deux résultats : la naissance d’une nouvelle entreprise ou la prise de contrôle d’une entreprise par une autre.

Les entreprises qui se lancent dans une aventure de fusion sont souvent motivées par des objectifs stratégiques qui s’adaptent à leur activité et à leurs axes de développement. Que ce soit pour améliorer ses parts de marchés en absorbant un concurrent ou pour acquérir des savoir-faire complémentaires à l’activité de l’entreprise, cette approche doit être bien étudiée pour pouvoir identifier son vrai potentiel ! Est-elle une opportunité pour soutenir sa croissance externe ? Quand est-ce qu’il faut l’envisager et quels sont ses effets sur votre entreprise ? Pour voir plus clair, voici le point sur la question.

Envisager une opération de fusion : pour quelles raisons ?

Vous souhaitez soutenir le développement de votre entreprise et booster sa croissance et son attractivité sur le marché ? Vous cherchez à instaurer des améliorations au niveau des activités, services, modes de gestion de votre entreprise et à renforcer son capital ? La fusion peut être une bonne solution qui vous aidera à assurer votre développement économique sur le long terme.

La décision de fusionner une entreprise avec l’un de ses distributeurs ou fournisseurs peut être déclenchée par plusieurs motivations à savoir :

  • De mauvaises prévisions financières qui donnent lieu à un besoin d’économiser des coûts de production, des coûts de logistiques, des coûts immobiliers. Ceci entraînera la nécessité de restructurer les objectifs de l’entreprise et ses futurs projets.
  • Enrichir et renforcer les ressources humaines d’une entreprise en créant une structure unique plus performante et polyvalente en regroupant de nouvelles compétences.
  • Le besoin de créer des synergies en vue d’augmenter l’importance et la notoriété de l’entrepris sur un certain marché.
  • L’amélioration de la valorisation boursière de l’entreprise.
  • L’envie d’élargir ses activités et sa cible des consommateurs
  • L’absorption d’un concurrent en rachetant son entreprise ou les entreprises adverses qui se retrouvent en difficulté, et devenir une entreprise pionnière.

Les différents types de fusion d’entreprises

Avant de passer à l’action et prendre la décision d’adhérer à cette approche, vous devez comprendre les 4 types de fusion existants :

  • La fusion-absorption : c’est le type de fusion le plus courant, il s’agit de la transmission par une ou plusieurs sociétés de leur patrimoine entier (actif et passif en totalité, contrats de travail, salariés) à l’autre société existante ou nouvelle. Ce type de fusion est mis en place généralement pour répondre à la mondialisation, il permet à l’entreprise absorbante d’augmenter son capital grâce aux apports de l’entreprise absorbée. Ça pourrait donc être une bonne opportunité pour soutenir le financement son projet de création. Pour avoir une meilleure idée sur les autres solutions de financement qui se présentent à vous n’hésitez pas à consulter notre article : Financer mon projet de création : comment choisir la bonne solution d’emprunt 
  • La fusion création : elle consiste à créer une nouvelle entreprise à partir de la fusion de toutes les entités en question. Ce type de fusion reste relativement rare mais il voit généralement le jour en cas d’absence de terrain d’entente entre les parties concernées du coup l’une d’entre-elles s’accapara de l’autre.
  • La fusion par l’apport de titres : ici il s’agit plutôt d’un investissement d’une entreprise dans l’autre. En effet, dans ce type de fusion, une entreprise donne des titres à une autre société, créant alors une rémunération sous forme de titres. Les deux entreprises continuent d’exister, mais l’une est seulement considérée comme une filiale de l’autre et cette action offre une prise de contrôle de la société absorbante sur l’absorbée.
  • La fusion par l’apport partiel d’actifs : consiste en l’apport des éléments passifs et actifs dans une autre entreprise. L’entreprise réceptrice offre en échange des titres : le règlement s’effectue en gros par l’attribution d’actions et de titres. Cette fusion peut se comparer à une vente, puisque s’agit plutôt d’une opération de rachat partiel qui permet à la société bénéficiaire d’augmenter son capital du montant de l’apport initial.

Les impacts de la fusion sur votre entreprise

Malgré tous les avantages qu’offre ce type de rapprochement, la fusion d’entreprises reste une démarche délicate qui doit être bien étudiée afin de pouvoir maîtriser ses enjeux et être préparé à optimiser ses résultats.

Il faut savoir que cette nouvelle collaboration aura des conséquences parfois difficiles à vivre pour l’une des deux entités. En effet, elle s’avère plus compliquée en interne auprès des collaborateurs ! Il faut donc faire appel à vos compétences de leader pour rassurer vos salariés « sceptiques » à ce changement qu’ils perçoivent comme étant un risque de perdre leurs avantages acquis.

Il faut être bienveillant et essayer de canaliser leur peur et disperser leur angoisse en les impliquant dans les nouvelles perspectives de promotion de l’entreprise. L’important reste de créer une bonne entente entre les différentes équipes des deux entreprises, pour perdurer et engendrer une fusion réussie.

Cette situation engendrera particulièrement des risques pour les entreprises absorbées : elles concevront un changement d’image difficile à vivre parfois, car leur nom tombe et disparaît au profit de l’autre entité. Ceci pourra les dévaloriser et biaiser leur notoriété auprès de leurs consommateurs. Un travail de communication et marketing sera donc d’une grande utilité pour informer et rassurer leurs éventuels partenaires et clients. Veillez à bien maitriser votre démarche de rapprochement pour éviter les risques de conflits ou d’incompréhension entre les deux partenaires.

Par contre, l’entreprise absorbante jouira de plusieurs avantages : elle aura la chance de bénéficier d’une plus grande attractivité sur le marché, de l’élargissement de ses activités et de sa cible de clientèle, et de l’enrichissement de son capital humain et financier.